Qu’est-ce que la quincaillerie de couverture ?

La couverture est généralement considérée comme le couvre-chef de la maison. Grâce aux différents matériaux posés sur la charpente, celle-ci assure une étanchéité de la maison. Qu’il s’agisse des tuiles, des bardeaux, des ardoises ou encore des plaques ondulées, voici les différents éléments qui composent une quincaillerie de couverture.

La quincaillerie de couverture : de quoi s’agit-il ?

Dans le domaine de la construction, la couverture représente un des éléments les plus importants, car elle assure la protection de votre bien immobilier en cas d’intempéries. La quincaillerie de couverture désigne un ensemble d’outils et de petits produits en métal utilisés dans les travaux de couverture d’une maison. Parmi les matériaux qui constituent la quincaillerie de couverture, on retrouve :

  • les ardoises
  • les tuiles
  • les bardeaux
  • les éléments de fixation

Ces différents éléments sont généralement vendus dans les magasins de vente d’outils et fournitures de bricolage, dans une quincaillerie et aussi en ligne. D’autre part, pour plus de sécurité, précisons que les travaux de pose des matériaux de couverture doivent impérativement être réalisés par un professionnel.

La quincaillerie indispensable pour la couverture d’une maison

Le choix des matériaux de couverture dépend principalement du style de votre maison, mais aussi de la pente de la toiture. D’une manière générale, une quincaillerie de maison est composée de plusieurs éléments.

Les tuiles en terre cuite

Les tuiles en terre cuite font partie des matériaux les plus employés dans les travaux de couverture d’une maison, notamment en Europe occidentale. Utilisé depuis l’antiquité, ce matériau est réalisé avec un mélange argilo-siliceux, extrudé ou pressé, qui est ensuite séché puis cuit au four. On trouve généralement trois grandes catégories de tuiles en terre cuite sur le marché. Il s’agit des tuiles plates, des tuiles canal et des tuiles à glissement ou à emboîtement.

Les tuiles en béton

Les tuiles en béton sont apparues vers la fin du XIXe siècle en Bavière. Elles constituent une bonne alternative aux tuiles en terre cuite et sont également utilisées en Europe, mais aussi aux États-Unis. Les tuiles en béton reprennent les modèles des tuiles en terre cuite à l’exception des tuiles en canal.

Les ardoises naturelles et artificielles

Utilisées sur de nombreux sites historiques, mais aussi pour les toitures à forte pente, les ardoises font partie des matériaux de couverture les plus nobles. Elles sont particulièrement conseillées pour les maisons situées dans les régions océaniques fortement pluvieuses, car elles assurent une parfaite étanchéité de la couverture. Parmi les ardoises indispensables pour la couverture d’une maison, on peut citer les ardoises naturelles ou en fibre-ciment.

Les bardeaux

Inventés en 1883 en Amérique du Nord, les bardeaux font partie des premiers matériaux de couverture de maison utilisés sur le Nouveau Continent. Ils sont principalement constitués de bitume pressé sur une armature en textile.

Les plaques ondulées

D’autre part, les plaques ondulées font également partie des éléments d’une quincaillerie de couverture. Longtemps utilisées pour la couverture des bâtiments industriels ou agricoles, les plaques ondulées connaissent aujourd’hui un grand succès dans la couverture des maisons d’habitation. Elles sont principalement destinées à la couverture des abris de jardin ainsi que celle des constructions de loisir.

Parmi les autres éléments qui constituent les matériaux de couverture d’une maison, on peut également ajouter les outils de fixation ainsi que les matériaux de traitement pour toiture.